Précédent
Suivant

Sites à visiter dans la commune du Mas

L’Eglise paroissiale romane construite par les moines de Lérins au XI et XIIième siècle, au dessus du village actuel avec son cimetière accolé est inscrite au Répertoire des Bâtiments de France par arrêté du 15 septembre 1937. (source : site Mérimée du Ministère).

Le monument a vu sa dernière messe en 1937, le dernier curé ayant quitté le village en 1930. Ce bâtiment est composé d’une abside semi-circulaire et de deux clochetons sur le côté droit de la façade, attestant de son origine médiévale.

Au Nord du bâtiment de nombreux tessons de « tégulae » attestent de la présence d’un habitat à l’époque gallo-romaine. La légende dit qu’il y aurait un tunnel qui relie l’église et le château. Il y aurait aussi une crypte où les seigneurs étaient enterrés. Les murs, plafonds, différentes voûtes ont été remis à neuf, les dalles du sol remises à l’identique.

La porte d’entrée en mélèze est assortie de gros clous apparents. L’église possède aussi un ensemble remarquable de pierres polychromes.

Saint-Arnoux du Mas

Une dizaine de Saints portent le nom de Arnoux ou Arnoul… Celui qu’on célèbre au Mas vécut au VI et VII siècle. Ce courtisan influent du roi Mérovingien d’Austrasie (capitale Metz) était marié lorsqu’il décida de devenir moine, son épouse ayant « pris le voile » lui partit pour Lérins.

Très vite il fut rappelé à Metz dont il devint l’évêque. Quelques années avant sa mort il se retira dans un ermitage à Remiremont dans les Vosges (les provençaux prétendent que cet ermitage était au Pont du Loup).

C’est sans doute à partir de Lérins que le culte de Saint Arnoux se répandit notamment comme au Mas dans les anciennes possessions lériniennes. Le Mas en effet appartenait en grande partie à l’Abbaye de Lérins qui s’y était établie au Moyen-âge.

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

Château féodal en ruine au cœur du villag​e

Il est surprenant que l’église et le château qui sont de la même époque soient aussi éloignés l’un de l’autre (environ 200 mètres). Soit le village médiéval était particulièrement important ce qui est peu probable ou alors l’un de ces deux édifices était situé à l’extérieur du village, ce qui n’est pas habituel. Toutefois il semblerait qu’il y ait une explication à cela.

En effet, des études archéologiques menées par l’universitée de Nice faites dans la zone de l’actuel parking de l’eglise, semblent démontrer qu’un habitat existait a cet emplacement à l’époque où l’eglise a été construite (époque Romaine) étant d’ailleurs à l’origine du village du Mas. Les archéologues en ont donc conclut que l’église était liée à cet habitat, ce qui expliquerait donc son emplacement a l’écart du village actuel qui selon eux serait plus récent et daterait de l’époque du château « moderne. »

 Quand à la fortification sur le piton, on ne peut vraiment parler de château au sens habituel du terme, il s’ agirait plutôt d’un donjon défensif, un peu comme celui que l’on peux encore voir a cannes sur l’ile Staint Honorat mais en plus petit.

Les Tardons

Les Tardons : Les brebis mettent bas une seule fois chaque année à époque déterminée.

Lorsqu’elles ont une seconde portée dans l’année on dit qu’elles : « tardouneon » et les agneaux supplémentaires s’appellent les « tardoun ».

Précédent
Suivant

Le Collet

Le Hameau du Collet

La faune et la flore de la commune

La faune et la flore de la commune du Mas est très vaste.

Comme vous pouvez le voir ci-contre, vous pouvez y trouver des chevreuils, des cerfs, des chamois, des mouflons, des loires…

Et même des oiseaux, tels que des mésanges, des rouge-gorge, ou bien même des rapaces!

Précédent
Suivant
Précédent
Suivant

Les paysages de la commune

Au Mas, vous pouvez retrouver de nombreux paysages uniques. Vous pouvez retrouver ci-contre quelques exemples.

Le village du Mas se situe à 916 mètres d’altitude entre Aiglun et Saint-Auban!

La vallée des Sausses et le mont Arpille qui culmine à 1686 mètres!

La rivière qui traverse la commune s’appelle la Gironde…oui comme la Gironde en Gironde…

Les Sausses

Le hameau des Sausses est le principal lieu de vie de la commune en dehors du village. Parfaitement intégrée à un milieu naturel d’une grande richesse, sa rue principale est constituéed’un ensemble de maisons et constructions anciennes parfaitement restaurées.

La chapelle Saint-Sauveur, située sur les hauteurs du hameau, contient de nombreux objets du culte et statues anciennes ainsi qu’une magnifi que crèche du 18ème siècle.

Les Sausses : « sausso » qui signifie terre détrempée … de nombreuses sources prennent naissance dans ce secteur.

Plus d’informations : 

Les Sausses

La Chapelle St. Sauveur aux Sausses

 

Précédent
Suivant

© Tous droits réservés - Le Mas - Site réalisé par Minerall Group